En politique, le hasard n’existe pas

2

Le pays  n’est plus que l’ombre de lui même … Chipoté par le populisme des uns et l’individualisme des autres, avec une politique  soit -disant Socialiste…! Pourrie par l’arabo-baathisme, aux doctrines  infâmes et des idéologies intégristes.

 

Combien de fois le peuple s’est battu contre la dictature et des luttes sans fin  qui ont fait couler beaucoup de sang, d’où il sort toujours vaincu … ! doit –il  se rappeler qu’il a lutté pas uniquement contre des personnes malsaines, mais contre un Système tout entier ‘’ Corrompu et corruptible’’, ce peuple  est –il dupe ou ‘’mérite tout simplement son Roi’’ ?. La question est telle !

 

L’instauration de la démocratie au pays, n’est pas le fruit d’un hasard, mais l’aboutissement d’un long combat et des luttes contre l’anarchisme et contre la politique du pourrissement, Pourtant combien de morts sont enregistrés depuis 1962, combien de disparus, combien de déporter et combien, combien encore combien ?

 

Au jour d’aujourd’hui, le peuple  vit des situations répétés et répétitives, est-il programmé pour sa disparition ?, est- il fait pour mourir ? mais en politique , le hasard ,’existe pas . Combien la vie est belle, pour mériter tout cela, Un peuple qui ne cherche qu’à fuir, un peuple sans repère et sans espoir, combien, nos parents et nos aïeux ont souffert, pourquoi  nous méritons tout cela ?

 

La haine, la rancœur et la violence ont  une place dans nos combats et surtout dans une société qui n’a  ni idéologie ni politique de gestion, ni même une vraie économie pour gouverner. Depuis des lustres, nos gouvernants, ne font que de la gestion de la rente, aucune stratégie économie ni Politique, aucun plan de situation d’urgence, sauf un système de bricolage,  malheureusement le bricolage  qui dure… Et qui pousse au  pourrissement.

Il faut savoir que la chute des pays, vient souvent de l’éclatement des sociétés, et ’’ l’isolement des individus’’ face aux problèmes quotidiens,  causés par des idéologies et des doctrines étrangères qui jouent un rôle à la destruction des familles entières, sachant que ses dernières sont les véritables pliés de la nation.

 

Alexis de Tocqueville écrivait dans son ouvrage De la Démocratie en Amérique : « Tant qu’a duré l’esprit de famille, l’homme qui luttait contre la tyrannie n’était jamais seul, il trouvait autour de lui des clients, des amis héréditaires, des proches. […] Mais quand les patrimoines se divisent, où placer l’esprit de famille ? ».

 

A vrai dire, des canaux et des clans, cultivent et créent  des situations  de haine et surtout de peur et  de destruction, pour venir à bout de ce peuple, mais ce dernier Oublie toujours et s’intègre et s’associe dans des idéologies machiavélique, pour s’autodétruire.

Contrairement au peuple  Kabylie, qui depuis les nuits des temps songe et combat pour l’unité du peuple et la préservation de ses traditions, et lutte également pour un état de droit et l’instauration d’une  démocratie réelle .

 

Malheureusement, et à chaque fois il est diviser pour l’affaiblir, nombres ceux qui s’associent dans des luttes haineuses qui n’ont pas de sens, et au final, détruire et affaiblir ce qui reste de force kabyle.

Selon Saint Thomas  « Le Bien et le Salut d’une multitude réside dans le maintien de son unité.

 

Yuva .A

2

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?