Dracula : Une légende inspirée d’un personnage réel

2

Canines acérées, costume noir, peau translucide, tel est le comte Dracula, le vampire le plus célèbre de la littérature. Mais quel personnage réel a inspiré la figure de Dracula ? Vous allez voir que le véritable Comte était en réalité bien plus effrayant que son double de fiction…

Dracula, héros de la littérature et du cinéma

Roman épistolaire publié en 1897, Dracula est l’oeuvre de l’écrivain britannique d’origine irlandaise Bram Stocker. Vampire aristocratique et assoiffé de sang terré dans son château de Transylvanie, mais aussi créature vouée à une immortalité douloureuse, le Comte Dracula conquiert immédiatement le coeur de lecteurs à la fois fascinés et effrayés. La figure de Dracula telle qu’elle a été popularisée par le roman de Bram Stocker va rapidement entrer dans la légende et devenir une source d’inspiration inépuisable pour les écrivains et les cinéastes.

En 1922, Friedrich Wilhelm Murnau réalise la première adaptation non officielle du livre sous le titre Nosferatu le vampire. Puis en 1931 c’est au tour de Tod Browning de mettre en scène sa propre version du mythe avec Bela Lugosi dans le rôle-titre. Deux films devenus des classiques qui ont donné lieu à un nombre incalculable d’autres adaptations, notamment par Francis Ford Coppola en 1992.

Qui était le véritable Dracula ?

Le comte Dracula tel que le décrit Bram Stocker n’a pas existé, mais son personnage est largement inspiré d’une figure bien réelle…et encore plus effrayante. Il s’agit d’un guerrier nommé Vlad Tepes, ou Vlad l’Empaleur (tout un programme !), qui vécut en Roumanie au XVe siècle et était prince de Valachie. Son père s’appelait Vlad II et était surnommé le Dracul, ou « dragon ». Vlad III sera donc connu sous le nom de Drăculea, « le fils du dragon ».

A l’époque de Vlad III la Valachie, qui correspond aujourd’hui au sud de la Roumanie, est le dernier rempart des chrétiens contre l’invasion ottomane. Le prince Vlad III entretient des relations difficiles avec l’empire et périodes de guerre et de paix se succèdent. Pour asseoir son pouvoir, Vlad va se mettre en tête de créer une nouvelle élite en nommant à des postes clé des hommes du peuple sur lesquels il a tous les droits.

Une cruauté sans limite

Son objectif est alors d’éliminer les boyards, les aristocrates valaques qui avaient tué son père. Il fait preuve à leur égard d’une cruauté sans limite et les meurtres de masse se multiplient. Mais sa cruauté frappe également les sujets les plus pauvres et Vlad III répète à de nombreuses reprises un odieux stratagème.

Invitant les malheureux à un banquet, il finit par les brûler vifs. Mais son fait d’armes le plus marquant, auquel il doit le surnom d’empaleur, a lieu en 1460 lorsqu’il fait empaler puis brûler entre 25.000 et 30.000 personnes. Têtes tranchées, enfants et vieillards assassinés, opposants empalés, les exactions commises par Vlad III et ses soldats sont effrayantes.

Où se trouve le château de Dracula ?

Le château de Dracula – ou château de Bran – est situé près de Brasov en Transylvanie et est classé monument historique. Si ce splendide château bâti au XIIIe siècle attire chaque année une foule de curieux, il n’existe en réalité aucun document historique attestant de la présence de Vlad III.

Ce qui n’empêche pas bien entendu le village de vendre de nombreux produits dérivés à l’effigie du plus célèbre vampire au monde.

Source: ICI

2

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?