Histoire des stupéfiants: le RCD dépose plainte

2

Dans un communiqué rendu public, hier, le RCD dénonce les  »accusations infodées » diffusés sur la chaine de télévision privée  » Elhayat  »,  » C’est une campagne médiatique de dénigrement et d’accusations aussi grotesques que farfelues», et dans le meme communiqué, «Ce vil procédé, usé et galvaudé tout au long de l’ère Bouteflika, ne trompe personne. Il s’agit de s’attaquer à un parti politique qui, fort de son autonomie, s’est investi dans le mouvement populaire pour aider les Algériennes et les Algériens à créer les conditions de l’exercice de leur souveraineté et donc à mettre fin à un système de gouvernance qui a ruiné le pays», précise le parti. Affirmant avoir pris «acte des excuses publiques publiées par un de ces médias inféodés aux clans du pouvoir  ».


Par ailleurs, le redacteur du communiqué a annoncé  » qu’une plainte a été deposée contre tous les médias ayant relayé l’accusation, afin de tenter de démasquer les véritables commanditaires d’une telle campagne de diffamation » .et il ajoute  »La sale campagne confiée à des médias connus pour leur allégeance au pouvoir n’est pas menée à son terme. Quelques minutes seulement après la diffusion de l’information, ces médias se sont empressés de faire des rectificatifs de cette information reçue de la police politique  ».


Plusieurs réactions des responsables politiques , notamment le président du RCD Mohcine Belabbas, dans une publication sur sa page Facebook , qui a qualifie  »ses accusations d’une  » Campagne abjecte  ».


Contacté par le Journal Elwatan , le directeur de la chaîne El Hayat, Habet Hannachi, avoue que «sa chaîne s’est trompée en reprenant l’information».  »Nous nous sommes rendu compte que l’information n’était pas exacte et nous avons présenté nos excuses. Nous n’avons aucun problème avec le RCD et nous ne l’avons pas ciblé. Nous aurions fait la même chose si c’était un autre parti. Il n’y avait aucune arrière-pensée », souligne-t-il. Mais, selon lui,  »le jeune en question a avoué que les psychotropes étaient destinés à des personnes qui dormaient au siège du RCD à Alger ».

Yuva .A

Crédit photo: El watan

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?