LA TERRE VA RECEVOIR LA VISITE D’UN ASTÉROÏDE

1
Loading...

L’astéroïde, nommé 2016 NF 23, devrait frôler la planète le 29 août 2018 à un peu plus de 5 millions de kilomètres, soit environ 13 fois la distance entre la Terre et la Lune. Selon la NASA, l’astéroïde 2017 NF23 a une largeur d’environ 70 à 160 mètres.

L’énorme roche spatiale se déplace à plus de 32 000 kilomètres par heure. 2016 NF23 est considérée comme un objet potentiellement dangereux compte tenu de sa proximité. Étant donné sa trajectoire, l’astéroïde devrait survoler la Terre en toute sécurité dans les premiers jours de septembre.

La NASA suit cet astéroïde et d’autres objets proches de la Terre afin de se parer à toute menace potentielle.

Plus de détails sur 2016 NF23

Un diagramme du Jet Propulsion Lab de la NASA montre à quel point l’orbite de la 2016 NF23 croise la Terre. L’astéroïde sera à son point le plus proche de la Terre le 29 août 2018. À ce moment-là, il y aura environ 0,03 unité astronomique entre la Terre et l’astéroïde. L’astéroïde 2016 NF23 a une magnitude absolue de 22,9.

Il a été catégorisé comme « objets potentiellement dangereux » puisque sa magnitude absolue est supérieure à 22,0. Au cours des dernières années, la NASA s’est concentrée sur la recherche d’objets proches de la Terre.

À ce jour, 10% de ces objets ont été découverts.

La NASA et ses plans pour protéger la Terre

En avril, un astéroïde de la taille d’un terrain de football, 2018 GE3, se trouvait à seulement 100 000 km de l’atmosphère terrestre, soit à environ la moitié de la distance entre la Terre et la Lune. En juin, la NASA a établi un plan pour protéger la Terre et prévoir les risques de menace d’un objet proche de la Terre.

Pour cela, l’agence spatiale américaine a défini cinq objectifs, notamment une détection et une modélisation améliorée. Le plan détaille les mesures que les Etats-Unis devraient prendre pour être mieux préparés à l’approche des objets tels que les astéroïdes et les comètes qui se trouvent à moins de 30 millions de kilomètres de la planète.

Heureusement, l’agence n’a pas encore à utiliser son plan de secours pour sauver la Terre des astéroïdes

source

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline