Béjaia: marche des islamistes pour soutenir le prophète Mohamet

1
Loading...

Dire que l’Algérie est un pays démocrate serait la plus grosse blague de fin d’année 2016 !

Pendant que les autorités locales interdisent la célébration de la journée mondiale des droits de l’homme qui devait avoir lieu au niveau de la maison de culture Taoues Amrouche de Béjaia, les islamistes, quant à eux, viennent de surprendre tout le monde en appelant à une marche « en guise de soutien au prophète  Mohamet ».

Lire aussi: Béjaia/ La wilaya bloque l’activité de la LADDH

Une manifestation qui sera « organisée par la direction des affaires religieuses de la wilaya de Béjaia et sous  le patronage du wali Ouled Salah  Zitouni », peut on lire sur l’affiche rendue public par la dite direction.  « Elle a pour but de commémorer les évènements du 11 décembre 1960 coïncidant avec le « mouloud »,  naissance du prophète », indique une source locale.

La Toile et les réseaux sociaux, en particulier, sont en ébullition après la publication de cet appel : « la caravane des foutouhates islamiques arrive ! »,  écrit un militant des droits de l’homme sur sa page Facebook.   « Où va Béjaia ?! »,  enchaina un autre faceboukeur.

En effet, la monté des islamistes dans la ville de Yemma Gouraya est, désormais, très inquiétante aux yeux des démocrates et  militants des droits de l’hommes : « nous avons toujours dénoncé la sourde oreille des autorités locales quant à  l’annulation des festivités pendant Ramadan sous prétexte de déranger les fidèles qui font leurs prières à haut parleur sans que personne ne leur dise un mot. Désormais tout est claire le pouvoir est complice avec les islamistes. Il veut tuer Vgayet et veut éteindre cette Bougie», s’indigna un avocat de Béjaia que nous avons joint par téléphone.

Contactés par nos soins, plusieurs élus  de Béjaia n’étaient même pas au courant à  propos de cette marche qui sera organisée dans deux jours, c’est à  dire ce dimanche. Néanmoins un élu  APW nous dira : « mort de dire ! Oui, j’ai entendu  parler mais je croyais que c’était en blague ».

Ameksa

Lire aussi: Béjaia: marche contre l’austérité et la loi de finances de 2017 demain

 

Lire aussi: Le wali de Béjaia bientôt ministre

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline