4 ans de prison ferme requis contre Khaled Drareni

2

RN

Le procureur a requis, ce mardi, quatre ans de prison ferme et 50 000 da d’amande à l’encontre du journaliste Khaled Drareni, des militants Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche, jugés en appel à la Cour d’Alger.

Khaled Drareni qui a été condamné à trois ans de prison ferme, le 10 août dernier, a rejeté les accusations portées contre lui, affirmant que « depuis le premier jour, je n’ai fait que mon métier de journaliste. Je suis là parce que j’ai couvert le Hirak en toute indépendance », s’est défendu à l’audience, a rapporté l’AFP

Khaled Drareni avait été arrêté le 7 mars dernier alors qu’il couvrait une marche populaire à Alger. Benlarbi et Hamitouche avaient été interpellés le même jour. Après avoir été incarcérés, ils ont été remis en liberté le 2 juillet. Ce n’est pas le cas de Khaled Drareni. Le journaliste avait été dans un premier temps placé sous contrôle judiciaire puis incarcéré fin mars. Il est, depuis, maintenu en détention.

Une condamnation qui a déclenché un élan de solidarité tant au pays qu’à l’étranger

2

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?