Khaled Drareni :  » je n’ai fait que mon travail en tant que journaliste »

2

Le procès du journaliste Khaled Drareni et des deux militants, Samir Benlarbi et de Slimane Hamitouche s’est ouvert, ce lundi 3 août, au tribunal de Sidi M’hamed à Alger.

Le journaliste Khaled Drareni est en détention depuis plus de quatre mois tandis que les deux militants ont été remis en liberté provisoire.

Ils sont poursuivis pour « incitation à attroupement non-armé et atteinte à l’unité nationale.

Lire aussi : Procès du journaliste Khaled Drareni : les précisions de son avocat (actualisé)

»J’ai fait mon travail en tant que journaliste libre et indépendant. J’ai couvert toutes les manifestations y compris celles soutenant le pouvoir », a affirmé Khaled Drareni interrogé à distance.

« Quand je fais mon travail, je préserve l’unité nationale et je ne la menace pas », a-t-il ajouté. Il a également précisé que les slogans qu’il publiait sur son compte Twitter accompagnés de vidéos étaient scandés durant les manifestations.

Le journaliste a été interrogé par la juge sur des publications sur les réseaux sociaux et sur son travail avec TV5 Monde et d’autres médias étrangers.

Source : ICI

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?