Exclusif. Présidentielle de 2019 :Le MSP de Abderrazak Mokri drague Rebrab

1
Loading...

En prévision d’une capitale et déterminante élection présidentielle qui sera organisée en avril 2019, le jeu de chaises musicales a commencé dans les coulisses des cercles les plus influents du sérail politique algérien. Secrètement, discrètement, les poids lourds de la scène politique algérienne négocient, s’informent et cherchent à tisser des alliances pour jouer un rôle sur l’échiquier politique. Et au moment où le Président Bouteflika n’a toujours pas fait part officiellement de sa volonté de briguer un cinquième mandat, des acteurs politiques lancent des initiatives secrètes pour tenter de tirer profit de ces incertitudes politiques.

Parmi eux, l’influent Abderrazak Mokri, patron de la formation islamiste la plus dynamique et la plus populaire en Algérie. L’homme qui rêve d’être le Erdogan algérien n’a jamais caché ses ambitions présidentielles. Après avoir rencontré le chef d’état-major de l’armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah, et suite à son initiative de dialogue avec son adversaire juré le FLN, Mokri et ses partisans tentent une nouvelle piste pour aborder l’élection présidentielle de 2019. Si officiellement le MSP n’envisage pas de présenter un  candidat en cas de candidature de Bouteflika, Mokri cherche toujours un compromis pour grimper les échelons jusqu’au palais d’El-Mouradia. Pour ce faire, il cherche des alliés sûrs et puissants. Et c’est vers le milliardaire Isaad Rebrab, la première fortune du pays, que le leader islamiste veut se tourner pour conclure un « partenariat stratégique ». Le MSP a approché l’entourage de l’homme d’affaires en conflit ouvert depuis plus de trois ans avec le clan présidentiel afin de lui offrir son soutien. Mais à condition de bénéficier d’une « réciprocité ». Officieusement, Rebrab pense à une candidature à l’élection ‘Avril 2019 pour défier le régime et créer une situation qui risque de lui attirer la sympathie populaire. Un atout dont il a cruellement besoin pour conserver ses projets menacés dans le secteur agroalimentaire.  Cependant, en parfait retors, Rebrab prêche le faux pour avoir le vrai.

Il fait croire aux gens des ambitions politiques et dément, en parallèle, officiellement toute volonté de sa part de briguer le poste de Président de la République. Souffler le chaud et le froid pour déstabiliser un clan présidentiel en difficulté pour fédérer autour du 5e mandat. Dans ce contexte, Mokri a proposé à Rebrab un soutien mutuel et fructueux. Si le MSP fonce dans les présidentielles, Rebrab doit les soutenir et mettre ses réseaux au service de leur cause. En contrepartie, Rebrab récoltera un énorme soutien pour défendre son empire contre ses ennemis du clan présidentiel.

L’offre du leader du MSP a été transmise à Rebrab via  « des messagers »  discrets. Mais une rencontre entre les deux hommes est en cours de négociation. Nous reviendrons sur ce dossier qui risque de marquer un tournant majeur dans l’évolution de la conjoncture politique des éléctions présidentielles de 2019.
Source : ICI 
loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline