Béjaia: L’estivant n’a pas été tué pour une affaire de parking

1
Loading...

Quelques jours après le drame qui a eu lieu à Lota dans la wilaya de Bgayet où un estivant fut assassiné par des gardiens de parking après avoir refusé de régler la somme de 200 Da de frais de stationnement au niveau d’un parking sauvage près de la plage, l’affaire refait surface ce matin à travers les réseaux sociaux sous un autre angle.

En effet,  la presse locale ne cesse de parler de cette affaire mais aucun journaliste ne s’est déplacé sur les lieux pour enquêter profondément sur les circonstances de cet incident. L’enseignant universitaire Fatah Bouhmila vient de publier sur sa page facebook une autre version des faits laissant la majorité des internautes perplexe quant à ce qui s’est réellement passé le jour du drame.

« J’ai croisé un ami natif et résident de Lota village et qui passe tout l’été au bord de la mer puisque’il est propriétaire d’un petit restaurant saisonnier et d’un camp de toile qui lui permettent de gagner relativement sa vie ou d’arrondir ses fins de mois du reste de l’année. Après les embrassades d’usage, je lui pose la question:
-Alors comme ça, Lota est sortie de l’anonymat avec l’affaire des parkingueurs assassin !
-Pas du tout ! Tout ce qui a été dit est faux. Ce sont des mensonges éhontés. Moi je vais te dire la vérité, l’exacte vérité. Tu sais que je suis au courant de tout à Lota », lui-a-il répondu. 

Le propriétaire du restaurant  « m’a informé qu’il ne s’agit pas d’une histoire de parking à payer ou pas. La rixe tragique s’est passé à une heure du matin et ce n’est pas un horaire pour aller à la plage, je n’en disconviens pas. La personne qui a payé de sa vie est arrivée avec d’autres au niveau du lieu d’hébergement des jeunes qui gagnent leur vie par les diverses activités relatives à la saison estivale. Les jeunes incriminés s’apprêtaient à dormir ou dormaient déjà quand ils ont vu arriver des gens chez eux, louches, agressifs, ivres car ils ont passé la soirée à boire pas loin du coin. Donc ceci avait déclenché une bagarre qui a mal tourné puisqu’il y a eu mort d’homme », lui a-il confirmé. 

 « Pourquoi tous ces mensonges et ces cachotteries. Pourquoi la presse est-elle partie dans cette direction manipulatoire alors qu’une petite enquête auprès des gens de Lota nous aurait mieux informés? », s’interrogea le copain de l’enseignant universitaire. 

Par ailleurs, il est à rappeler que les assassin de l’estivant ont été arrêtés au cours de a semaine dernière par les éléments de la gendarmerie et seront jugés dans les jours à venir.

Rédaction.

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline