Hué par la population à Djelfa, Bedoui extirpé difficilement à la foule

1
Loading...

Apparemment, le ministre de l’intérieur Noureddine Bedoui, n’était pas désiré à Djelfa. Le ministre, accompagné par le wali de Djelfa, en déplacement pour présenter les condoléances à la famille du défunt le colonel Ahmed Bencherif, a été hué par les habitants de la localité.

La colère était au rendez-vous. Pour exprimer leur mécontentement, les contestataires scandaient à vive voix des slogans hostiles aux commis de l’Etat : « dégage », « honteux Etat en retard » et « hagarines ». Et ce en réaction à cette visite tardive qui semble que pour la population irritée, ne peut compenser l’absence des officielles, mardi aux obsèques de Benchrif.

Les habitants de Djelfa, considèrent l’absence des représentants de l’Etat comme un mépris ou manque de respect pour la personne du Colonel Ahmed Benchérif, décédé samedi dernier à Paris. Policiers et gendarmes, n’arrivaient pas à contenir la foule exaspérée.

Source: ICI

loading...
1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline