Un salafiste évite de serrer la main de Nouria Benghabrit

1
Loading...

Benghabrit victime d’une action salafiste, typiquement idéologique issue d’une culture nourrie par l’intolérance. Ce n’est pas nouveau, c’est une habitude de haïr la femme et de l’affaiblir. Plus au moins, la ridiculiser avec la légitimité de « Dieu ». Le faire devant les médias, c’est un coup voulu pour donner de l’ampleur à une polémique que certainement doit être exemplaire pour le reste de la société.

Cette pratique reste qu’un pas vers la nomination d’un régime extrémiste. Ceci dit l’afghanisation de la société est en cours.

L’islamisme algérien s’engage à mener une guerre contre l’évolution, les droits, la femme et l’école. Autrefois, ce salafiste est un produit de l’école algérienne qui prouve l’échec d’une construction valable d’une société qui dure, et d’un pays.

M.F.

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline