Bejaia : Vous avez dit droit de l’homme ? Comme c’est étrange !

0

Que reste-t-il des organisations, que ce soit agrée ou non qui défendent réellement les droits humains et les libertés individuelles ?

En effet, le journaliste et militant kabyle, Hafid Nait Slimane a reçu du moins un commentaire et loin d’une vraie mise au point, sur sa page facebook de la part du vice-président de LADDH de Bejaia, M.Said SALHI, ce dernier traite le journaliste ‘’d’agitateurs et militant de propagande’’. Pis encore, le vice-président de cette ligue le traite même de ‘’clown’’ et ‘’ l’avocat du MAK’’ et il est allé plus loin encore, l’accusant d’avoir ‘’ fabriqué scrupuleusement’’ une affaire pour ‘’obtenir un asile politique’’ en Europe.

Pour rappel, le journaliste Hafid Nait Slimane a dénoncé dans un post publier sur son compte Facebbok, « le silence » de LADDH de Bejaia notamment, de ne pas réagir suite aux arrestations et ‘’ à l’agression sauvage de militants kabyles pacifiques par des policiers algériens à Tizi Ouzou lors du rassemblement de soutien à Merzoug Touati, et surtout la semaine dernière à Tazmalt… et « le fait d’interdire la parole à Katia Alik en sa qualité de militante Kabyle à Tizi Ouzou ».

Comment le fait « de dénoncer la condamnation et le procès des 27 Ahmadis » à Akbou, « tout en saluant l’engagement du collectif des avocats et la mobilisation des défenseurs des droits humains », d’une organisation étrange d’où on ne sait pas d’où elle sort ? Et le lendemain vous tirez sur un militant kabyle, qui s’est exprimé comme toute autre personne ! Et d’avoir lui aussi dénoncé « le Silence étrange » des organisations des droits humains agrée et non agrée en Algérie.

Comme c’est étrange ! Pourtant, selon la déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) adoptée il y’a plus de 60 ans de cela, garantie à toute personne de s’exprimer en toute liberté, dans son Art :19 « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ».

Enfin, la scène politique kabyle est plus que minée ces derniers jours, en attendant, on reste vigilant tout en analysant de plus prés.

Yuva. A

loading...
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline