Ramadhan, prix exorbitants ! Un ramadan à l’Occident vaut quarte ramadans aux origines de L’Orient.

1
Loading...

Si l’islam représente la bonne image du musulman « qui craint le bon Dieu » durant un mois, à longueur de l’année. Le musulman devrait refaire ses comptes sur terre avant la vie du ciel ! C’est une question de calcul et diplomatie. Les prix sont déjà assez élevés durant l’année ; et trop élevés par « défaut ». Durant le ramadan, chose non conforme aux dires de la religion ; et elle donne parfaitement la contradiction de l’image d’un musulman qui représente l’islam (applicable que durant ce mois) …la suite résume en deux points les appuis de l’introduction.

-À l’Orient (Algérie, Kabylie…etc.) : une grande inflammation des prix de produits de consommation : boissons, produits laitiers, viandes…etc. La bonne conclusion qui traduit cette état critique et ce qui est moyen et nécessaire devient un luxe. Sans comptabiliser le salaire faible du citoyen et la névrose quotidienne pour avoir un produit.

-À l’Occident : notamment, la logique des prix est constante, durant toute l’année. Mais on observe une baisse de prix pour chaque produit : juste pour être assez près du citoyen qui partage la même patrie que les autres. C’est une sorte d’aide pour accomplir le devoir religieux. Deux bouteilles de sodas aux prix d’une. Réduction des prix des produits premiers, facile à acquérir sans queue ni bagarre ! Jeûneurs ou non, ce mois fait la joie des nations occidentales, à défaut d’arguments le premier ministre Canadien s’est invité plusieurs fois dans la table des musulmans pour partager le sacré de Dieu. Je lance le débat et je laisse la polémique ouverte !

-Qu’en est-il du ramadan oriental ; en particulier le ramadan Algérien et Kabyle ? Est-il égal à lui-même en Occident ? Ou bien entre l’Orient et l’Occident le facteur égale à quatre.

M.F.

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline