Boualem Mimouni tire sur le Wali de Béjaia

1
Loading...

Boualem  Mimouni, l’élu FFS et président de la commission  aménagement du territoire et Transport à  l’APW de Vgayet vient, à travers sa page Facebook, de répondre au wali de Béjaia, après avoir menacé la population locale quant aux fermetures des routes et des sièges d’APC.

En effet, l’élu a invité le représentant du gouvernement à  se préoccuper des problèmes des citoyens au lieu de les menacer. Il a tout de même rappelé que Béjaia demeurera le Bastion des luttes démocratiques et de la liberté d’expression : « Libre, Belle et Rebelle, elle restera insoumise, combative et revendicative jusqu’à l’avènement d’une Algérie véritablement libre et démocratique » a-t-il écrit,  Boualem Mimouni.

Voici l’intégralité de sa déclaration :

Le Wali de la Wilaya Béjaia, vient de menacer la population de la Wilaya de Béjaia (fait gravissime et condamnable), de recourir à l’emprisonnement (05 à 20 ans) de toute personne qui oserait revendiquer ses droits légitimes pacifiquement par le recours à la fermeture des sièges des APC, Daïras où routes.

Qui aimerait passer son temps à couper la route, toute la journée, par fois plus? Personne. Nous condamnons la violence sous toutes ses formes. D’ailleurs même ceux qui coupent la route la condamne, nous le savons. Si la population voit en çela le dernier recours, c’est pour exprimer son ras-le-bol; après avoir vraiment épuisé et constaté que toutes les portes du dialogue franc et sincère soient fermées.

Les Milliards de dinars de perte pour l’économie du pays, suite à ces multiples fermetures de routes, invoqués par le Wali de Béjaia ne sont que des miettes (pipi de chat) devant les 800 Milliards de Dollars que l’Algérie a eu à débourser, sans que la wilaya de Béjaia n’en bénéficie de sa part qu’il lui revient de droit, comme toutes les autres Willayas du pays en avaient bénéficié, malgré son rôle prépondérant de Wilaya Martyre durant la Révolution Algérienne (Akfadou PC d’Amirouche et Ifri sont éternellement témoins de l’Histoire); ainsi que devant l’esprit de liberté, de respect de la dignité humaine et des droits des Citoyennes Citoyens auxquels la population de Béjaia tient plus que tout.

Ne s’est-elle pas révoltée contre tous les dictats de Ben-Bella, Boumediene et Chadli, Zeroual? Le régime du Dictateur Bouteflika pourrait-il plier et normaliser la population de Béjaia et de toutes les régions d’Algérie ? Non, la population de Béjaia, comme tout le peuple algérien ne se normalisera jamais; Béjaia demeurera le Bastion des luttes démocratiques et de la liberté d’expression; Libre, Belle et Rebelle; elle restera insoumise, combative et revendicative jusqu’à l’avènement d’une Algérie véritablement libre et démocratique.

Gloire à nos Martyrs;
Vive l’Algérie unie et plurielle libre et démocratique.

 

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline