Médicament mortel produit en Israël : «probablement une plainte contre X »

1
Loading...

Le wali de Mila a saisi, le 8 novembre dernier, l’antenne régionale du Conseil des pharmaciens au sujet d’un médicament contrefait produit par Israël et commercialisé en Algérie.

Contacté par TSA, Slim Belkassam, chargé de communication du ministère de la Santé, a assuré « qu’il ne s’agit pas d’un médicament dès lors qu’il n’est pas enregistré et qu’il n’a pas fait l’objet d’un programme officiel d’importation ». Ce produit « ne dispose pas d’un bulletin de conformité du laboratoire national du médicament » selon lui. « Et surtout, on ne le trouve pas dans les officines pharmaceutiques », explique Slim Belkassam. Pour lui, « il s’agirait d’un produit commercialisé illégalement en Algérie, sur le marché informel ». Notre interlocuteur rappelle que les « citoyens ne doivent acheter les médicaments qu’en pharmacie ». Le ministère de la Santé en liaison avec le ministère du Commerce suit de près l’évolution de ce dossier. « Il y aura probablement un dépôt de plainte contre X », affirme-t-il.

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline