Des médecins résidentes subissent des attouchements sexuels par des policiers

Des médecins résidentes racontent avoir subies des attouchements sexuels lors de leur arrestation, déjà très violente, le 19 mars passé, journée de la victoire de l’Algérie, faut-il le rappeler!

Selon notre confrère Tsa, le Dr Essaidi F. qui a également résisté à l’arrestation, étant convaincu qu’elle « n’était aucunement justifiée », affirme avoir subi des attouchements sexuels.

« J’étais entouré de plusieurs policiers, ils voulaient m’arrêter et m’embarquer dans un fourgon mais comme je résistais, ils ont commencé à me donner des coups de pieds aux tibias et des coups de poings au dos », affirme-t-elle.

Et de s’insurger : « Les coups, je m’y attendais, j’en ai déjà reçu et j’ai déjà été gravement blessé lors de précédents rassemblements du Camra, mais les attouchements sexuels que j’ai subis sont inacceptables », a-t-elle expliqué.

« Les attouchements sexuels et les coups étaient accompagnés d’obscénités proférés par les policiers, ils m’ont injurié, ils s’en sont même pris à ma mère et à Dieu, ce qui est formellement interdit par la loi », témoigne le Dr Essaidi.

D’autres cas d’attouchements sexuels ont été rapportés par le Camra, toujours dans des situations de résistance de la part de résidents aux arrestations, rapporte encore le journal Tsa.

Source : Le Matin d’Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *