Annie Cordy retrouvée morte à son domicile familial

2

La chanteuse a été retrouvée par les pompiers à son domicile de Vallauris, près de Cannes.

L’interprète de « Tata Yoyo » n’est plus. Annie Cordy a été retrouvée morte ce vendredi soir à son domicile, annonce le journal Nice-Matin. L’information a ensuite été confirmée par sa famille à l’AFP.

La célèbre chanteuse et comédienne belge – Léonie Cooreman, de son vrai nom – a été retrouvée à son domicile de Vallauris (Alpes-Maritimes), près de Cannes, par les pompiers, appelés après un malaise.

« Elle a fait un malaise vers 18h00. Les pompiers sont arrivés très vite, ont tout tenté pour la ranimer », a indiqué sa nièce, Michèle Lebon, qui vivait avec elle depuis des années. « Elle est partie en quelques minutes », a-t-elle ajouté. Annie Cordy était âgée de 92 ans.

Une carrière remarquable « Elle avait des problèmes de mémoire, je ne suis pas très surpris, mais profondément triste », a réagi son ami le chanteur Dave, interrogé sur BFMTV, soulignant combien Annie Cordy incarnait « l’énergie ». D’opérettes en comédies musicales (« La Route fleurie » avec Georges Guétary et Bourvil, « Visa pour l’amour » avec Luis Mariano, « Hello Dolly »), en passant par le rire, la chanson, le théâtre, le cinéma et les téléfilms, l’infatigable fantaisiste a fait preuve d’un perfectionnisme quasi maniaque.

Elle a enchaîné répétitions, tournées, enregistrement de chansons et plateaux de cinéma, à un rythme impressionnant. À l’occasion de ses 90 ans en 2018, Bruxelles avait baptisé un parc à son nom. « Cela fait un effet incroyable d’être ainsi reconnue par les siens », avait déclaré l’artiste, très émue par cet hommage dans son pays natal.

Source : ICI

«

2

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?