Une jeune fille se jette du haut d’un pont à Tizi Ouzou

2

Une jeune fille a fait une tentative de suicide dans la matinée de ce dimanche 30 août dans la ville de Tizi Ouzou, en Kabylie. Elle s’est jetée du haut du pont de la nouvelle ville. Transférée au CHU Nedir Mohamed, la victime se trouve entre la vie et la mort, a-t-on appris de sources concordantes.

Les faits on eu lieu ce dimanche au niveau du quartier “La Tour” de la nouvelle ville de Tizi Ouzou. La jeune fille est montée sur le pont menant à l’université de Tizi Ouzou et n’a pas pas hésité à se jeter dans le vide, subissant une chute d’une vingtaine de mètres.

Les personnes présentes sur place ont aussitôt prévenu les secours qui se sont dépêchés sur place. Les éléments de la protection civile ont immédiatement conduit la victime vers les urgences du CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou. Le pronostic vital de la jeune fille, qui souffre de graves blessures, est sérieusement engagé.

La Kabylie enregistre plusieurs suicides
Les raisons du passage à l’acte de la malheureuse restent inconnues pour l’instant. Pour les élucider, les services compétents ont ouvert une enquête. Notons qu’il s’agit du deuxième acte semblable que la ville de Tizi Ouzou enregistre en l’espace de quelques jours. Le 11 août, un homme âgé d’une vingtaine d’années avait également tenté de mettre un terme à ses jours, en se jetant du haut du 2e étage à l’hôpital de Tizi Ouzou, où il était hospitalisé.

Il faut dire que de nombreux suicides ont été recensés depuis quelques semaines dans la région de Kabylie. Le 27 juillet, un commissaire principal de la police a mis fin à ses jours à l’aide de son arme de service, dans la wilaya de Bejaïa.

Le 31 juillet, correspondant au premier jour de la fête de l’Aïd El Adha, a connu deux terribles drames qui ont ébranlé deux wilayas de Kabylie. Deux personnes, l’une à Bejaïa et l’autre à Bouira, ont mis fin à leurs jours au 1er jour de la fête du sacrifice. Un autre homme, âgé d’environ 70 ans, s’est donné la mort le 10 août à Bouira. Le septuagénaire s’est suicidé par pendaison à l’intérieur de son domicile. 12 jours plus tard, toujours à Bouira, un jeune homme de 25 ans se pend à un olivier, non loin de son domicile familial.

Source; ICI

2

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?