Said Bouteflika Atteint D’un Début De Démence

2

Il Refuse De Prendre Les Médicaments Et Refuse De Se Nourrir

Selon des comptes rendus de plusieurs titres de presse, Said Bouteflika, frère du président déchu, détenu à la prison de Blida depuis le 4 mai atteint d’un début de démence. L’ancien conseiller à la présidence refuse de prendre les médicaments proposés par l’infirmerie de la prison et boycotterait même les repas de peur d’être empoisonné.

Sa santé mentale se dégrade de jour en jour. Condamné le 25 septembre dernier à 15 ans de prison par le tribunal militaire de Blida, pour «atteinte à l’autorité de l’armée» et «complot contre l’autorité de l’Etat», l’ex principal décideur du clan Bouteflika vit très mal son emprisonnement et affiche une faiblesse psychologique proche de la démence.

Source : ICI 

2

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline