Quitte avant la fin, mon fils !

1
Loading...

Quitte avant la fin, mon fils !

‘’ Ceci est une courte discussion avec ancien enseignant de mathématiques et de vie que j’admire beaucoup.

Pas de journal pour aujourd’hui. Arrêtons de trouver les sept erreurs dans le journal de Amara Ben Younes. L’heure est grave, à qui se plaindre ? L’erreur est fatale parfois banale chez les autres. Choléra, agression, répression maudit soit le peuple qui refuse de prendre un livre, m’a fait comprendre mon ancien enseignant de mathématiques.

La vérité est une destinée qui empreinte le chemin court vers sa personne d’un temps moralement connu. Pour quoi interdire un film ? L’erreur de l’impuissance de nos biologistes de trouver la faille est-elle la même que celle des ministères concernés ? Institut Pasteur, m’enfin la honte du d’Isère.

Notre société n’implique pas le fait de se construire, aucun peuple nous inspire à aller de l’avant, mais les peuples avec fascination nous donnent d’éventuelles idées pour rejoindre leur géographie.

Aucun adepte n’est dans la situation de donner un coup de pouce à noter société ! N’espère rien dans ce pays, refais tes calculs et fais de même que moi j’ai envoyé les enfants vers l’avenir ! Quitte avant la fin, rien n’est propice pour toi dans cette nation.

N.A.

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline