Fillette violée et tuée à Oran, le criminel arrêté

1
Loading...

Le procureur près de la Cour d’Oran a confirmé ce lundi lors d’une conférence de presse que la fillette  ayant disparu samedi dans un quartier à l’Est d’Oran, a été violée avant d’être tuée par strangulation.

La petite fille de 8 ans était sortie de son domicile situé à Haï El Yasmine samedi vers 10h du matin pour faire des courses avant de disparaitre. « Le médecin légiste a confirmé le viol, la strangulation et les traces de violences », a indiqué le procureur.

« Le principal suspect, un adolescent de 18 ans, qui a été arrêté, a avoué qu’il a violé sa victime avant de l’étrangler à mort », a ajouté le procureur, précisant qu’il s’agissait d’un « voisin de la défunte ».

« L’accusé est passé aux aveux en déclarant avoir violé, agressé et tué la victime avant de dénoncer un complice. Il a transporté le cadavre dissimulé dans un sac en plastique à bord d’un véhicule de marque Chana avant de le déposer dans un endroit discret », a détaillé le procureur près la Cour d’Oran.

« Le corps de la fillette a été retrouvé vers 1 h du matin dans un sac en plastique près d’un garage et au rez-de-chaussée d’un immeuble au niveau de la cité Echouhada, à quelques dizaines de mètres du domicile parental », a ajouté le magistrat, précisant que le corps de la victime présentait des traces de violence au niveau du cou, du dos, de la jambe et au visage.

En parallèle, le procureur a tenu à démentir les informations selon lesquelles la victime aurait été jetée du sixième étage d’un immeuble, affirmant par ailleurs que « la loi sera appliquée dans toute sa rigueur ».

Source

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline