La bombe a touché des membres de la famille du journaliste Meziane Abbane

1
Loading...

L’explosion d’une bombe « artisanale » a fauché ce soir vers 19 heures six garçons qui jouaient au ballon dans un terrain vague à Tamelaht (Ahnif). Les victimes ont été transférées aux urgences de l’EPH de M’Chedallah, à une dizaine de kilomètres de la commune d’Ahnif, indique un communiqué de la protection civile de la localité. 

Malheureusement, l’une d’elles a succombée à ses blessures. Les 3 autres blessés, qui se trouvent dans un état grave, ont été transférés à l’hôpital de Tizi-Ouzou. 

Parmi les victimes de cet acte barbare des proches du journaliste Kabyle Meziane Abane. « Ce sont les premières victimes de l’islamisme et du terrorisme qui touchent directement à ma famille proche même si toutes les victimes de ce montre idéologique dans le monde sont aussi les miennes. Je viens d’apprendre que 5 garçons qui sont tous de ma famille maternelle ont été victimes cette après midi de l’explosion d’une bombe artisanale dans ma région et dans mon village maternelle, Tamezivat, chez moi à Tamellaht, dans la commune d’Ahnif, wilaya de Bouira. Mon petit cousin, tout mignon que j’adore tellement, Bachir, 12 ans, a rendu l’âme sur le coup. Un autre, dont le père est décédé il y a quelques année, a eu une jambe amputée. Les autres sont tous blessés. Tout ça alors qu’un autre jeune a vécu, il y a quelques mois, le même drame et à eu une jambe amputée. Paix à ton âme petit cousin. Je te garde une grande place dans mon coeur et dans mon combat. Je l’ai mené bien avant et ne baisserai jamais les bras contre cette idéologie meurtrière où que je sois. Ton sang ne sera jamais versé pour rien. Je t’aime Bachir », a écrit le journaliste sur sa page Facebook.

 

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline