« Le FFS dérange », estime Ali Laskri

1
Loading...

Le membre de l’instance présidentielle du Front des Forces Socialistes (FFS), Ali Laskri, a affirmé ce samedi que le parti FFS « dérange ».

« Le régime prônant la continuité, poursuivant l’option de l’alternance clanique en opposition à l’alternative démocratique, ne cesse de discréditer la véritable opposition, de l’isoler afin de la couper de la population, de la diaboliser en utilisant tous les moyens notamment médiatiques », a estimé Laskri dans un discours prononcé lors d’un meeting à Ouzellaguen à l’occasion du 62ème anniversaire du Congrès de la Soummam.

« La ligne politique du FFS inviolable dérange au plus haut point le régime. Elle dérange parce qu’elle exige avec détermination et intransigeance le respect du droit à l’autodétermination du peuple algérien », a avancé Ali Laskri. « Elle dérange en revendiquant la primauté du politique sur le militaire, sachant que l’armée détient le pouvoir et investit qui elle veut des prérogatives de ce pouvoir », a-t-il ajouté, rappelant que « la ligne du FFS reste inviolable ».

« Le FFS inscrit son action dans la durée avec la mobilisation des citoyens et des acteurs autonomes de la société civile pour expliquer sa ligne politique, y faire adhérer la majorité du peuple et créer un rapport de force favorable à un consensus national répondant à l’aspiration de tous pour mettre fin au régime actuel et permettre l’avènement d’une deuxième république fondée sur le droit et la démocratie », a par ailleurs indiqué Ali Laskri, affirmant par ailleurs que le FFS s’engage « à œuvrer pour la reconstruction d’un consensus national ».

Source : ICI

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline