Une marche pour la réouverture des frontières algéro-marocaines le 22 juillet

1
Loading...

Les activistes de la société civile algérienne et marocaine ne désespèrent pas de pouvoir peser pour la réouverture des frontières entre les deux pays. Ils veulent surfer sur la vague de solidarité et de rapprochement constatés ces derniers temps dans le sillage du soutien de l’Algérie à la candidature du Maroc pour le mondial de 2026, mais aussi les messages encourageants échangés par les responsables deux pays.

Pour ce faire, une marche voire deux marches simultanées sont prévues le 22 de ce mois par des Algériens et des Marocains vers les frontières communes pour appeler les autorités de leurs pays respectifs à ouvrir les frontières, fermées depuis 1994.

L’appel est lancé sur une page Facebook des activistes de la société civile, issus des deux contrées limitrophes, qui espèrent mobiliser largement de part et d’autre de la ligne territoriale qui les sépare, comme le rapporte le quotidien marocain Al Ahdath Al Maghribia.

L’appel à marcher simultanément dimanche 22 juillet, à partir de 10h – d’Oujda vers le poste-frontière «Zouj Bghal» pour les Marocains, et de Maghnia vers les frontières pour les Algériens – a été en effet entendu par des milliers de personnes, notamment des habitants de la région de l’Oriental marocain et de toute la région de l’Ouest Algérien.

Une initiative originale qui fait suite à un rassemblement tout aussi original observé il y a quelques semaines par des activistes de la ville marocaine Essaidia sur la plage de la même ville. Ces derniers qui réclamaient des projets de développement pour leur région, qui souffre de chômage, avaient menacé d’enjamber la frontière pour se réfugier en Algérie.

 

Source: ICI

 

 

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline