Imam de Tizi Ouzou: Aller à la plage, c’est « haram » !

2

Un ’imam assurant le prêche du vendredi au niveau de la mosquée de la Nouvelle Ville de Tizi Ouzou n’a pas hésité à lancer en plein prêche de vendredi, devant des centaines de personnes, un appel à tous ces derniers pour boycotter les plages. Un discours qui rappelle tristement celui proféré au début des années quatre-vingt-dix par les intégristes du Front Islamique du Salut, (FIS-dissous ndlr).

Pour rappel, ces derniers ont fait de l’interdiction des plages l’une des priorités. Sauf qu’à l’époque, le FIS était un parti et n’était pas un représentant officiel de l’Etat algérien. L’imam de la Nouvelle Ville, quant à lui, est un représentant officiel de l’Etat algérien et tout ce qu’il dit est censé avoir été validé préalablement par sa tutelle, à savoir le ministère des Affaires religieuses.

L’imam incriminé dans ce grave dérapage a mis en avant deux arguments pour justifier son opinion. D’abord, le fait que les gens qui partent à la plage se mettent en maillots de bain. Secundo, le fait que les deux sexes soient mélangés.

B.S et Tamurt.

2

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?