Quel avenir pour le campus d’Amizour ?

1

Les étudiants résidents à Amizour sont en grève depuis plus d’un mois et demi pour exiger l’ouverture du campus universitaire d’Amizour, mais le recteur de l’université de Béjaia n’arrive toujours pas à trouver une solution pour satisfaire tout les cotés.

Dès l’ouverture de ce nouveau campus l’année dernière, le collectif des enseignants de la faculté des sciences exactes s’est mobilisé pour exprimer son refus catégorique de rejoindre le campus d’Amizour, arguant que celui-ci ne répond guère aux conditions de travail et qu’il n’est pas doté de moyens et d’infrastructures qu’exigent leurs activités pédagogiques.

L’État a déboursé plus de 800 millions de dinar pour que le campus soit fermé pour la deuxième année, après avoir interrogé plusieurs étudiants de la faculté des sciences exactes, ces derniers ont refusé le déplacement indiquant que le campus d’Amizour a été conçu initialement pour les étudiants de droit, d’autres étudiants, ont affirmé que la seule solution est l’ouverture d’une nouvelle faculté avec des spécialités qui sont pas disponibles actuellement à l’université de Béjaia pour en finir avec l’état de blocage qui a duré longtemps.

Lire aussi : Université de Béjaia : Le mécontentement des enseignants

1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline