USA: des scientifiques alertent Hillary Clinton sur une possible fraude

1
Loading...

La candidate démocrate a été avertie par un groupe de scientifiques sur de potentielles irrégularités concernant le vote électronique dans le Michigan, le Wisconsin et la Pennsylvanie.

Un groupe de scientifiques, mené par le directeur du Centre pour la sécurité informatique et la société de l’université du Michigan Alex Halderman, a alerté les équipes de campagne sur de potentielles fraudes lors de l’élection présidentielle, explique le New York Magazine.

Les scientifiques assurent avoir la preuve que le nombre de votes totaux dans les Etats du Michigan, de Pennsylvanie et du Wisconsin ont été manipulés au détriment de la candidate démocrate. Selon leurs dires, rapportés par le porte-parole d’Hillary Clinton John Podesta, cette dernière aurait perdu 7% dans les comtés où le vote s’effectue par voie électronique, sans que la main humaine n’intervienne dans le processus de dépouillement. Hillary Clinton aurait alors perdu en Pennsylvanie 27.000 voix, alors qu’il lui en fallait 30.000 pour remporter les vingt grands électeurs de l’Etat.

Les chercheurs ont par ailleurs expliqué qu’il n’avait pour le moment aucune preuve de piratage, mais estiment que leur théorie mérite d’être étudiée et vérifiée par un comité indépendant.

Une fraude difficile à vérifier

La véracité de leurs propos pourrait bien s’avérer difficile à vérifier. Pour le moment, aucun des scientifiques n’a dévoilé publiquement de preuve remettant réellement en question la bonne tenue de l’élection, et tous se sont contentés d’échanger avec les équipes d’Hillary Clinton, expose Vox.

De plus, la candidate démocrate s’est largement imposée dans d’autres comtés des Etats ciblés, qui utilisaient pourtant le vote électronique. C’est ce que relève sur Twitter l’analyste politique Nate Silver, qui explique également que l’ensemble du Michigan vote par bulletin papier.

Enfin, Hillary Clinton et ses équipes, qui avaient été mis au courant cinq jours plus tôt, n’ont rien fait pour porter réclamation. La date limite pour un recompte des voix sera pourtant atteinte vendredi au Wisconsin, lundi en Pennsylvanie et mercredi prochain dans le Michigan, rappelle le New York Magazine.

Florian Huvier

loading...
1

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?

Inline
Inline