France: Une association musulmane proche des organisations terroristes dissoute

2

Une association d’aide aux détenus musulmans a été dissoute ce mercredi matin par Bernard Cazeneuve. Elle est soupçonnée d’avoir des liens avec l’islam radical.

Le ministère de l’Intérieur a décidé de dissoudre une association d’aide aux détenus musulmans, soupçonnée depuis sa création, de liens avec l’islam radical, a indiqué ce mercredi le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

La décision, annoncée par Bernard Cazeneuve en Conseil des ministres, concerne une association d’aide aux détenus musulmans et à leurs familles. Fraternité musulmane Sanâbil est dans le radar des autorités depuis sa création en 2010. Son nom était apparu dans de nombreux dossiers terroristes. L’association va faire un recours devant le Conseil d’Etat.

« L’association encourageait la radicalisation des détenus », selon Bernard Cazeneuve

Cette dissolution a été décidée « sur le fondement de l’article L.212-1 du Code de la sécurité intérieure », a expliqué Stéphane Le Foll lors du compte rendu du Conseil des ministres. « Cet article permet la dissolution d’associations qui appellent à la haine et à la violence, et qui se livrent à des agissements susceptibles de provoquer des actes terroristes », a-t-il ajouté.

2

Souhaitez-vous vous abonner à nos pages?