Hamid Sadmi, président de la JS Kabylie : «L’investisseur italien viendra»

Le patron du groupe italien Rocco Cavallo, qui compte faire un partenariat avec la JS Kabylie, est attendu à Tizi Ouzou la semaine prochaine. C’est ce qu’a annoncé le président du club kabyle lors de l’émission Adal +, diffusée lundi soir sur la chaîne Berbère Télévision. «Rocco Cavallo m’a appelé au téléphone, hier (dimanche, ndlr), en présence d’un interprète pour m’informer de son déplacement à Tizi Ouzou dans une semaine pour discuter des modalités de ce projet. Le contact n’a jamais été rompu avec notre partenaire italien, contrairement à ce qui a été avancé jusque-là», a indiqué l’ancien défenseur international et ex-capitaine de la JS Kabylie. La société qui devrait accompagner la JSK est spécialisée dans le BTPH, l’hôtellerie et la gestion. Selon certaines sources, les Italiens seraient prêts à investir 50 millions d’euros à Tizi Ouzou. «J’ai plusieurs projets que je veux construire pour ce club, dont un centre de formation, un centre commercial et un autre projet. Mon objectif est que la JSK ait tous les moyens à sa disposition», avait déclaré le promoteur italien lors d’une conférence qu’il a animée avec Hamid Sadmi à Alger, le 5 septembre dernier.  Interrogé sur l’ouverture du capital du club, Hamid Sadmi a souligné : «Je l’ai déjà dit et je le répète dans cette émission, ce n’est pas du jour au lendemain qu’on procèdera à l’ouverture du capital. Cela fait 20 jours seulement que j’ai pris mes fonctions. Les gens doivent comprendre que nous gérons l’équipe. Il ne faudrait pas que la JSK s’effrite. Le club est un chantier et sans club, l’équipe ne pourra pas fonctionner. Nous ferons de notre mieux pour gérer la situation et aller de l’avant.» Revenant sur la dernière victoire (1-0) face au DRB Tadjenanet, Hamid Sadmi a félicité les supporters pour leur comportement lors de ce match et leurs encouragements pour l’équipe. «Je l’ai toujours dit dans mes déclarations : sans nos chers supporters, nous ne pouvons pas avancer. Ils  nous ont beaucoup aidés face au DRB Tadjenanet. Ils ont supporté leur équipe de bout en bout, dans une ambiance extraordinaire. Mais je tiens à dire que rien n’est encore gagné, le chemin est encore long. Où qu’ils soient, les supporters doivent soutenir davantage cette jeune équipe. Cela nous encouragera énormément pour aller de l’avant en prévision de la suite de la compétition», a-t-il affirmé. Notons par ailleurs que la JSK affrontera en match amical le PAC, demain au stade du 1er Novembre. En attendant la nomination d’un nouveau coach, c’est Moneim Kheroubi qui dirige les entraînements.

El Watan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *