Il l’avait tuée parce qu’elle refusait ses avances : l’assassin de Razika Cherif condamné à 20 ans de prison

C’est l’épilogue de l’affaire de Razika Cherif, une jeune femme tuée par un automobiliste à M’sila, en novembre 2015, pour avoir refusé ses avances.

Dimanche, son assassin a été condamné, par la Cour de M’sila, à vingt ans de prison ferme et deux millions de dinars de dommages pour la partie civile, a appris TSA de M. Abdelaziz Adjini, un proche de la famille qui a assisté au procès.                                         Le procureur avait requis la perpétuité contre l’accusé.