L’armée arrête des terroristes à Béjaia, Boumerdes et Tizi Ouzou

Un abri pour terroristes, 4 obus pour mortier et des produits explosifs ont été détruits et 3 éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés dimanche par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), lors d’opérations distinctes à Boumerdes, Tizi-Ouzou et Bejaia, indique lundi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation de renseignements, des détachements combinés de l’Armée nationale populaire ont détruit, le 22 janvier 2017, un abri pour terroristes, quatre (04) obus pour mortier et des produits explosifs, et ont arrêté trois (03) éléments de soutien aux groupes terroristes, lors d’opérations distinctes menées à Boumerdes, Tizi-Ouzou (1ère Région militaire) et Bejaia (5ème Région militaire) », précise-t-on de même source.

Par ailleurs, dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement combiné de l’ANP, en coordination avec les éléments des Douanes, « a saisi à Tlemcen (2ème Région militaire) cinq (05) quintaux et 54 kg de kif traité, ainsi que 100 grammes de cocaïne », tandis qu’à El-Oued (4ème Région militaire), un autre détachement « a saisi 120 quintaux de tabac ».

A Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam (6ème Région militaire), des détachements de l’ANP « ont arrêté 3 contrebandiers et saisi 5 véhicules tout-terrain, 11 motos, 9 détecteurs de métaux, 7 paires de jumelles et des explosifs ».

D’autre part, des détachements de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale « ont arrêté à Biskra (4ème Région militaire) et Bechar (3ème Région militaire) 49 immigrants clandestins de différentes nationalités », conclut le communiqué.