6 ans de prison pour le maire de Raouraoua

Le tribunal de Sour El Ghozlane a condamné, hier, le P/APC de Raouraoua,  40 km à l’ouest de Bouira, à  6 ans de prison ferme. Le mis en cause est  poursuivi pour son implication dans une affaire d’attribution de marchés publics contraire à la réglementation durant l’année 2014.

Il s’agit de la gestion douteuse de l’abattoir communal, confiée à une entreprise privée, qui n’avait pas honoré, au moment des faits, une facture de près 400 millions de centimes.  Dans une autre affaire, le procureur de la République près du tribunal de Aïn Bessam a requis 5 années de prison ferme à l’encontre du P/APC de Sour El Ghozlane. Ce dernier est impliqué dans une affaire de mauvaise gestion du marché hebdomadaire de la même commune. Le verdict final de cette affaire est prévu pour le 18 janvier prochain.