Rachid Nekkaz multiplie ses actions en France

Le très médiatique Rachid Nekkaz a décidé de passer à l’offensive en France et en Suisse. Dès le lendemain de son «expulsion» d’Algérie, l’ancien candidat à la présidentielle d’avril 2014 a repris le chemin des sit-in devant les propriétés de hauts dignitaires algériens ou de leur famille en France et en Suisse. Hier, il a manifesté avec une centaine d’Algériens devant un bien du ministre Bouchouareb, et il appelle à d’autres manifestations quotidiennes via sa page facebook.

A travers ses nouveaux vidéos postées sur le facebook, un support médiatique qui lui sert de relais efficace dans ses actions de rue, Rachid Nekkaz a paru déterminé à affronter de façon directe les autorités politiques algériennes qu’il accuse de «gabegie» et de «corruption». Ce diplômé de la Sorbonne, qui a abandonné sa nationalité française pour briguer la fonction suprême en Algérie, a été jusqu’à accuser certains milieux de «piller les revenus du gaz» car, a-t-il allégué, cette matière première énergétique est plus facile à détourner que le pétrole.