Chafaa Bouaiche: Le bureau de l’APN est une mafia

Des dizaines de syndicalistes et de députés ont observé ce dimanche matin un rassemblement devant la Grande Poste pour protester contre la réforme des retraites qui doit être adoptée aujourd’hui par l’APN. « Des centaines de policiers ont été déployés, à Alger centre, depuis ce matin tôt,  pour empêcher  le rassemblement des syndicalistes »,  indique le chef du groupe parlementaire du FFS, Chafaa Bouaiche.

« Les députés du FFS ont participé, ce matin, au rassemblement organisé à Alger par les syndicats autonomes pour dénoncer la suppression de la retraite proportionnelle. Les députés du FFS ont exprimé leur soutien aux revendications des travailleurs », souligne la même source.

 « Les députés du FFS se sont rendus au commissariat de Police pour revendiquer la libération des détenus »,  précise le député. A l’intérieur d’hémicycle, le chef du groupe parlementaire du FFS, Chafaa Bouaiche, a pris la parole, de force, pour dénoncer le faux débat sur le projet de loi relative à la retraite.

Le député a, par ailleurs, accusé l’APN de mafia : « Honte à vous, faux représentants du peuple qui débattent alors que l’APN est sous embargo de la Police. Vous faites honte à ce peuple. Vous faites honte à la Révolution de Novembre. Le bureau de l’APN est une mafia qui a empêché la journée parlementaire du FFS. Arrêtez votre MAHZALA. ».  Le chef de groupe a ensuite organisé un point de presse pour dénoncer la répression policière qui s’est abattue sur les syndicats.

Ameksa

rassemblement-alger2