BEJAIA : les citoyens réagissent face à la mafia du foncier

Les habitants de N’Ait Amar Ouali de Bejaia ont pris d’assaut, ce matin, le site de Tazeboujt situé sur le littoral ouest de la capitale des Hammadites, et ce, « pour contester l’installation de la mafia du foncier qui s’est accaparée de leurs terrains »,  indique l’association sociale Ikebiyen. Cette action est parvenue après une réunion qui s’est tenue, hier,  en présence des propriétaires des terrains squattés.

 Les contestataires réclament l’application des arrêtés de démolition quant aux bâtisses construites illicitement  dans leurs biens. « Nous demandons l’application de la loi, et ce, implique l’application  des arrêtés de démolitions », souligne les représentants de  l’association.

A noter que les contestataires,  prévoient, dans les jours à venir, l’organisation de rassemblements face au siège de la mairie de Béjaia ville «afin de d’exercer une pression sur le maire pour exécuter l’arrêté de démolition qu’il a déjà signé auparavant.

Par ailleurs, dans un communiqué signé par le mouvement citoyen de Vgayet,  les auteurs, ont mis en garde le maire de ladite ville, M Abdelhamid  Merouani  en l’accusant d’être derrière le pourrissement et l’accentuation des constructions illicites au niveau du littoral ouest de Bejaia. Selon ce mouvement citoyen, ce responsable,  a accusé les forces de sécurité de ne pas avoir appliqué les arrêtés de démolition qu’il signe.

Ameksa

Lire aussi:   Le maire de Béjaia fuit ses responsabilités et accuse les services de sécurité