Rebrab acquiert des usines en Italie

Bloqué en Algérie par le gouvernement actuel Issaad Rebrab ne reste pas les bras croisés et tente d’investir d’avantage à l’extérieur. Il serait, selon  II Sole 24 Ore,  sur le point de conclure un accord pour reprendre l’entreprise italienne de sidérurgie Leali Steel, qui avait été rachetée cette année par le groupe suisse Klesch.

A noter que Leali Steel possède trois usines modernes situées dans le nord de l’Italie et produit de l’acier et de l’aluminium, ainsi que des produits chimiques et pétroliers.

Selon la même source, les parties envisageraient une location avec option d’achat, contre une somme annuelle d’environ 2 millions d’euros. Au total, l’opération devrait coûter 5 à 10 millions d’euros à M. Rebrab, et serait effectuée par le biais de Cevitaly holding, créée pour les opérations en Italie du groupe sidérurgique Lucchini, dont M. Rebrab a repris les activités.